Le cahier des charges

Le label rouge est encadré par un cahier des charges. Le respect de celui ci nous permet de garantir une viande de qualité supérieure.

DES RACES A VIANDE AUX QUALITÉS BOUCHÈRES AFFIRMÉES:

Seules les races suivantes sont autorisées : Charollais, Ile de France, Texel, Suffolk, Charmois ou leurs croisements.

DES CONDITIONS D’ ELEVAGE STRICTES :

Les agneaux sont nés et élevés dans le même élevage

L’élevage de type « traditionnel », qui lorsque les conditions climatiques le permettent, favorise la mise à l’herbe.

La durée d’allaitement maternel des agneaux est au minimum de 60 jours.

UNE ALIMENTATION ENCADRÉE :

Les hormones, les produits à action hormonale et les anabolisants sont interdits.

L’alimentation du troupeau est essentiellement végétale basée sur le pâturage, le fourrage,  les produits issus de l’exploitation et complétée par des aliments référencés, pour lesquels les fabricants ont des habilitations.

IMPORTANCE DE LA SANTE ET DE L’HYGIÈNE DU TROUPEAU :

La propreté du troupeau est également un élément important qui est pris en compte pour pouvoir être qualifié. Les bâtiments doivent être propres, bien éclairés et ventilés et avoir une capacité suffisante pour tous les animaux.

DES AGES, POIDS, ETATS D’ENGRAISSEMENT ET CONFORMATIONS CONTRÔLÉS :

Seuls les agneaux âgés de 90 à 210 jours pour un poids de carcasse qui peut aller de 14 à 23 kg sont labelisables.

Pour être labellisés, les animaux doivent être classés E, U, R au minimum, dans la grille de classement EUROP et leur état d’engraissement doit être de 2 ou 3

UNE FILIERE CONTRÔLÉE :

Tout au long de la filière : éleveurs, organisations de producteurs, abatteur, ateliers de découpe et distributeur sont contrôlés par un organisme certificateur indépendant.