Le cahier des charges label rouge

Le label rouge est encadré par un cahier des charges. Le respect de celui ci permet de garantir une viande de qualité supérieure.

Les principaux points du cahier des charges Bœuf Charolais label rouge sont les suivants :

  • UNE SEULE RACE :

Charolaise exclusivement

Pour découvrir la race Charolaise, cliquez sur le lien suivant : La race Charolaise

  • DES CONDITIONS D’ELEVAGE STRICTES :

L’élevage de type « traditionnel », qui lorsque les conditions climatiques le permettent, favorise la mise à l’herbe.

La durée minimale de pâturage soit 6 mois par an permet de valoriser la production naturelle des prairies.

L’alimentation des animaux Boeuf Charolais label rouge est essentiellement végétale basée sur le pâturage, le fourrage conservé,  les produits issus de l’exploitation et complété par des aliments référencés, pour lesquels les fabricants ont des habilitations.

  • DES AGES, POIDS et CONFORMATIONS ENCADRES :

› Génisses : âge minimum 28 mois pour un poids minimum de 300 kg

› Bœufs : âge minimum 30 mois pour un poids minimum de 340 kg

› Vaches : âge maximum 96 mois pour un poids minimum de 330 kg

  • UNE NOTE DE CLASSEMENT « EUROP » :

→ Pour être labellisés, les animaux doivent être classés E, U, R+ ou R= au minimum, dans la grille de classement EUROP

  • UN ETAT D’ENGRAISSEMENT MINIMUM :

L’état d’engraissement des carcasses doit être de 2,3 ou 4

  • UNE MATURATION ASSURÉE :

Le Bœuf Charolais label rouge bénéficie d’une maturation en carcasse d’au minimum 10 jours pour les pièces à griller

  • UNE FILIÈRE CONTRÔLÉE

Tout au long de la filière : éleveurs, fabricants d’aliments, organisations de producteurs, abatteur, ateliers de découpe et distributeur sont contrôlés par un organisme certificateur indépendant.